L'oneirium

Cette page relate des éléments qui concernent le roman Midnight City.

L’oneirium est le nom que l’on donne à la matière raffinée du rêve. L’on en fait ensuite toutes sortes de matériaux utilisés dans les constructions et la fabrication d’objets de la Cité.

Le plus souvent, c’est le sable du désert que l’on raffine (on peut le faire avec l’eau de l’Atlas mais le procédé est aussi hasardeux que dangereux). On procède au raffinage à l’aide de machines spéciales conçues pendant la régence de Lirina, ou alors grâce au don des Rêvarchitectes.

L’oneirium permet de créer toutes sortes de matières : métal, verre, bois, pierre… En réalité, tout ce que la Cité de Minuit comporte de tangible est fait avec du rêve. On utilise souvent le mot d’oneirium pour désigner le métal bleu.

Depuis peu, les notables ont voulu construire à tout va et ont insisté pour que l’on raffine les cauchemars défaits par les Rêvarchitectes ; or, il faut que ces cauchemars passent d’abord par l’état de sable dans le désert avant de pouvoir être déclarés inoffensifs. Cela signifie que de nombreuses constructions de la Cité, surtout les tours, sont en réalité des cauchemars endormis. Ces cauchemars se réveillent pendant l’Antéminuit.