Cette cité, on l’appelle la Cité de Minuit

 

« Le territoire chimérique d’une horde de mystérieux personnages, presque des ombres chinoises, sujets bercés par le tic tac des aiguilles transparentes de l’Horloge sur laquelle ils vivent. L’on raconte même qu’en guise de cœur, c’est une horloge qu’ils portent en eux, logée dans leur poitrine entre des poumons qui ne respirent pas. Ou peut-être que si. Personne ne le sait. Personne ne le sait parce que personne n’en est revenu. Et si personne n’en est revenu, c’est parce que personne n’a réussi à trouver le chemin menant à la Cité. »

 

Première visite ?

Rendez-vous dans la Bibliothèque.